Son épilepsie ne l'empêchera pas de vivre !20 January 2016

Que dois-je faire quand mon chien a une crise ?

Si vous pensez que votre chien va avoir une crise ou s’il est en train de faire une crise, le plus important est de rester calme. Voici quelques points importants à retenir :

1. Veillez à ce que votre chien ne puisse pas se faire mal

Si possible, retirez tous les objets autour dans lesquels il pourrait se cogner (table basse, par ex.), ou s’emmêler (fils électriques, par ex.). Si votre chien est en haut des escaliers, bloquez-en l’accès (barrière pour enfants fermée) pour l’empêcher de tomber. N’essayez JAMAIS de tenir la tête de votre chien ou de sortir sa langue de sa bouche. Il n’avalera pas sa langue mais il pourra vous mordre car ses mouvements sont involontaires.

2. Limitez les ''stimuli sensoriels''

Si votre chien fait une crise, il est important de limiter autant que possible tous les stimuli sensoriels. Cela signifie qu’il faut adoucir et apaiser l’environnement c’est-à-dire éteindre la télévision, fermer les rideaux en journée, baisser les lumières, et ne pas parler/crier fort à côté de votre chien. Si possible, faites également sortir les enfants de la pièce.

3. Chronométrez la crise

Les crises ne durent généralement que quelques minutes, mais le temps peut vous paraître plus long si vous regardez votre chien faire une crise. C’est pour cela qu’il est vraiment important de mesurer précisément la durée de la crise de votre chien. Cela vous aidera, vous et votre vétérinaire, à déterminer s’il faut intervenir avec un traitement d’urgence pour stopper l’activité convulsive. Voir l’onglet « Outils pratiques » pour en savoir plus

Si votre chien fait une crise de plus de 5 minutes ou plusieurs crises en moins de 24 heures, vous devez immédiatement contacter votre vétérinaire.

4. Filmez la crise de votre chien

Si vous le pouvez, il peut être utile de filmer la crise de votre chien, à l’aide d’un smartphone ou d’une caméra. Le type, l'aspect et la durée des crises étant variables, une vidéo de l’événement pourra fournir de précieux renseignements qui aideront votre vétérinaire à établir le meilleur traitement et la meilleure prise en charge pour votre chien. Voir l’onglet « Outils pratiques » pour en savoir plus

5. Restez avec votre chien

Quand la crise de votre chien sera terminée, il pourra rester pendant un moment sujet à une certaine désorientation et mauvaise coordination. Vous devrez, si possible, rester avec lui et l’aider pendant cette période en éloignant tous les objets dans lesquels il pourrait se cogner ou avec lesquels il pourrait se blesser. Ne le laissez pas descendre tout seul les escaliers avant d’avoir retrouvé toute sa coordination.

6. Tenez un journal des crises

Notez précisément les détails de toutes les crises que vous observez pour aider votre vétérinaire à identifier un éventuel profil. Cela l’aidera également à établir la prise en charge et la (ou les) option(s) thérapeutique(s) les plus adaptées à votre chien et vous aidera tous les deux à évaluer l'efficacité de ces recommandations. Voir l’onglet « Outils pratiques » pour télécharger un journal

Rappel

Il est important de savoir que, même si votre chien garde les yeux ouverts pendant une crise, il est inconscient et ne se rend donc pas compte de ce qui se passe. Même si la crise peut être très impressionnante vue de l’extérieur, votre chien ne souffre pas.