Son épilepsie ne l'empêchera pas de vivre !20 January 2016

Le mot épilepsie signifie simplement « crises convulsives répétées ». Une crise convulsive est la conséquence d’une activité électrique excessive dans le cerveau. Le résultat visible de cette hyperactivité électrique est variable : cela peut aller d’un simple tressautement de la lèvre du côté droit ou gauche de la tête à une chute de l’animal au sol avec mouvements incontrôlés. Une crise peut durer de quelques secondes à quelques minutes, voire quelques heures. Plus la crise est longue et sévère et plus il sera nécessaire de consulter un vétérinaire en urgence.

Une crise d’épilepsie classique se décompose en trois phases, même si celles-ci ne sont pas toujours bien distinctes et visibles. La connaissance de ces trois phases vous aidera à reconnaître une crise pour mieux vous y préparer et aider votre chien pendant cet évènement.

LES PHASES D'UNE CRISE D'EPILEPSIE

Phase 1: Modifications du comportement de votre chien avant la phase convulsive

La première phase d’une crise d’épilepsie (également appelée « aura ») correspond à un changement dans le comportement de votre chien. Vous pouvez observer certains des changements suivants :

  • Changements relatifs aux mouvements de votre chien : déambulation ou léchage des babines par exemple
  • Changements relatifs aux fonctions corporelles de votre chien : salivation, miction ou vomissements par exemple
  • Changements relatifs au niveau d’anxiété de votre chien : demandes d’attention, pleurs, aboiements excessifs, voire fuite et isolement

Plus vous connaîtrez l’épilepsie et le déroulement particulier des crises chez votre chien et mieux vous saurez reconnaître ces changements de comportement, parfois discrets. Vous pourrez ainsi mieux prédire le moment où votre chien risque d’avoir une crise pour pouvoir l’aider pendant cet évènement.

Phase 2 : La crise convulsive

Cette phase de convulsions est celle qui est associée à l'épilepsie par la majorité des gens, et elle peut être très impressionnante si vous ne savez pas ce qui arrive.

Généralement, les convulsions commencent par un raidissement des muscles. Votre chien peut ensuite tomber au sol sur le côté, ses membres tendus et sa tête basculée en arrière. Il peut montrer des contractions/spasmes rigides ou des mouvements de pédalage - ceci peut donner l’impression qu’il court. Votre chien peut trembler, déféquer, uriner ou vomir et il arrive souvent qu’il vocalise ou salive de manière excessive. La plupart des chiens respirent également plus vite et plus profondément, et leur langue peut parfois devenir bleue.

Phase 3 : Changements chez votre chien après la phase convulsive

Une fois les convulsions terminées, votre chien peut rester couché au sol un moment sans bouger avant d’essayer de se relever. Il est assez normal d’observer des changements de comportement inhabituels chez la plupart des chiens ; ils peuvent durer plusieurs minutes à plusieurs jours et inclure :

  • Une désorientation et une démarche chancelante, pouvant les faire se cogner dans les objets qui les entourent
  • Une faim et une soif excessives
  • Une activité intestinale et/ou urinaire incontrôlée
  • Une faiblesse musculaire
  • Une cécité temporaire

Vous avez peur d'un comportement agressif ?

Il est rare qu'un chien se comporte de manière agressive, que ce soit pendant ou après une crise. Toutefois, les crises de chaque chien sont différentes. Il est important de savoir que l'épilepsie peut parfois s'accompagner d'agressivité, surtout si votre chien est grand ou si vous avez d'autres animaux ou des enfants.

Si vous avez peur que votre chien ne montre des signes d’agressivité, consultez votre vétérinaire qui pourra vous donner des conseils utiles pour vous et votre famille.

A savoir

Il est important de souligner que, même si votre chien garde les yeux ouverts pendant la crise, il est inconscient et ne réalise donc pas ce qui se passe. Même si la crise peut être très impressionnante vue de l’extérieur, votre chien ne souffre pas.