Son épilepsie ne l'empêchera pas de vivre !20 January 2016

Journal des crises

Un journal des crises est un outil important pour la prise en charge des chiens épileptiques. Ce journal aidera votre vétérinaire à déterminer si la (les) crise(s) de votre chien est (sont) due(s) à une épilepsie primaire ou non. Si votre chien est diagnostiqué épileptique, ce journal jouera un rôle important dans le suivi et la prise en charge de son évolution.

Il est également utile, à la fin de chaque semaine ou de chaque mois, de réaliser une courbe des crises de votre chien. Cela permettra de visualiser l’évolution des crises dans le temps et aidera votre vétérinaire à identifier un éventuel profil.

Assurez-vous de bien tenir à jour le journal et la courbe des crises de votre chien et pensez à les apporter avec vous à chacune de vos visites chez votre vétérinaire.

Comment chronometrer les crises

Il est vraiment important de mesurer précisément la durée des crises de votre chien ; cela vous aidera, vous et votre vétérinaire, à déterminer s’il faut intervenir en urgence pour stopper l’activité convulsive.

1. Si vous pensez que votre chien va avoir une crise, essayez de préparer l’environnement autour de lui afin d’éviter qu’il ne se blesse. Assurez-vous d’avoir une horloge ou une montre à portée de vue pour pouvoir chronométrer la crise.

2. Votre vétérinaire a besoin de savoir combien de temps dure la phase convulsive (phase 2 de la crise). Si votre chien fait une crise où il s’écroule par terre et agite ses membres ou tout son corps, la phase convulsive débutera au moment où il tombera au sol et commencera à s’agiter pour se terminer quand il reprendra connaissance et sera de nouveau capable de réagir à vos sollicitations.

3. Restez près de votre chien et suivez les instructions données par votre vétérinaire

4. Notez toutes ces informations dans le journal des crises de votre chien

5. Si votre chien fait une crise de plus de 5 minutes ou plusieurs crises dans un court laps de temps, vous devez immédiatement contacter votre vétérinaire.

6. Si pendant ses crises, votre chien ne tombe pas au sol et ne s’agite pas, demandez à votre vétérinaire quel événement il souhaite que vous chronométriez et que vous notiez.

Comment filmer la crise de votre chien

Le fait de fournir à votre vétérinaire une vidéo (à l’aide d’un smartphone ou d’une caméra) de votre chien en train de faire une crise peut grandement l’aider en lui fournissant les informations dont il a besoin pour aider votre chien.

Le plus utile est de filmer la phase 2 de la crise, c’est-à-dire la phase convulsive. Voici quelques conseils pour vous aider à faire une bonne vidéo de la crise de votre chien :

  • Si vous pensez que votre chien va avoir une crise, préparez l’environnement autour de lui afin d’éviter qu’il ne se blesse. Assurez-vous que vous ayez à portée de vue de quoi chronométrer la crise (horloge ou montre)
  • Quand la crise de votre chien commence, regardez l’heure et notez la précisément, et commencez également à filmer la crise
  • Essayez autant que possible de filmer tout le corps de votre chien. Si ce n’est pas possible, prenez le temps de filmer sa tête et ses membres. Les vidéos de l’arrière du corps ou de la queue ont moins d’intérêt pour votre vétérinaire
  • Quand votre chien cesse de bouger et peut de nouveau réagir à vos sollicitations, regardez l’heure et notez-là précisément. Vous pouvez alors aussi arrêter de filmer la crise de votre chien
  • Notez tous les détails dans le journal des crises de votre chien

Rappelez-vous que si votre chien fait une crise de plus de 5 minutes ou plusieurs crises dans un court laps de temps, vous devez immédiatement contacter votre vétérinaire.

Si pendant ses crises, votre chien ne tombe pas au sol et ne s’agite pas, demandez à votre vétérinaire quel événement il souhaite que vous filmiez, chronométriez et notiez.

Pendant une crise, le plus important est de veiller à votre sécurité et à celle de votre chien. Si quelque chose vous inquiète, arrêtez de filmer la crise et appelez votre vétérinaire.